DES OPPORTUNITÉS POUR UN MEILLEUR AVENIR EN GUINÉE ET EN AFRIQUE

UN PROJET POUR UNE PRISE DE DÉCISION ÉCLAIRÉE

Le projet Opportunité pour un Meilleur Avenir en Guinée et en Afrique (OMEGA) piloté par OIM Guinée avec un financement de l’Union européenne à travers son Fonds Asile, Migrations et Intégration a pris fin le vendredi 30 octobre 2020. Lancée en janvier 2019, en réponse à la croissance galopante du nombre de jeunes demandeurs d’asile originaires d’Afrique sub-saharienne en Europe, l’initiative visait à contribuer au changement de perception des jeunes guinéens sur la migration irrégulière notamment à travers des informations fiables et équilibrées sur le phénomène et la promotion des alternatives locales. Les réalisations accomplies à l’issu des 22 mois de mise en œuvre du projet et présentées ci-dessous sont le fruit d’une étroite collaboration entre les communautés locales (en particulier les jeunes) et l’équipe du projet, avec le soutien du gouvernement guinéen.

Pour quels résultats ?

Tenant compte des besoins exprimés par les participants aux séances d’échange communautaire et des résultats des études exploratoires conduites au démarrage du projet, OIM Guinée a travailler à la conception d’outils divers et variés. Ceux-ci sont destinés à toute personne désireuse de se former en Guinée ou ailleurs, mais aussi à l’intention de ceux et celles qui cherchent des informations sur la Migration et ses différents volets.

La Migration expliquée aux touts petits

En février 2019, dans le cadre d’un focus group organisé à Mamou avec le corps enseignant sur les raisons du départ, un instituteur avait fait le souhait de voir les école de sa ville, connue pour être l’épicentre de la migration irrégulière en Guinée, équipées de ressources didactiques permettant aux encadreurs d’expliquer les facettes de la Migration aux élèves qui partent de plus en plus tôt. De ce souhait est né un Atlas des migrations qui renferme une importante quantité d’informations, expliquées sur la base d’une approche ludique et accessible à tous. L’imprimé de 80 pages constitué d’un glossaire définissant les mots clés de la migration, des tendances globales et sous régionales de la mobilité, de témoignages de jeunes, migrants retournés et réintégrés à divers stades, aspirants migrants, ou entrepreneurs décidés… a été obtenu grâce à des rencontres de travail successives avec divers groupes cibles.

Un guide des opportunités et alternatives locales et un centre d’information pour des décisions réfléchies

Sur le même format que l’atlas des migrations, le guide des opportunités et alternatives locales répertorie les métiers et établissements d’apprentissages, ainsi que les formations correspondants au besoin du marché de l’emploi guinéen, selon le plan national de développement économique et sociale. Il contient également une rubrique qui sert de boussole pour les jeunes demandeurs de visa – étudiant- notamment ainsi que d’autres astuces utiles à l’obtention d’une bourse d’études, à la recherche d’emploi, à la création d’entreprise, ou à la constitution et la gestion d’une structure associative.

Le livret publié en 4000 exemplaires a été distribué dans les établissements d’enseignement et autres points de regroupement des jeunes dans les zones d’intervention du projet. Il est également consultable au sein de la Bibliothèque du Centre d’information « Yaguine et Fodé », lui aussi appuyé par le projet, qui dispose d’un millier de ressources documentaires liés à la formation, l’orientation académique, la recherche d’emploi, l’entreprenariat et naturellement, les migrations.

C’est aussi ce centre qui héberge le standard téléphonique érigé pour recueillir les plaintes ou inquiétudes de jeunes ou familles abusés par d’éventuels passeurs, à travers le numéro suivant : 629 28 28 61. L’agent positionné, averti sur la thématique est en relation directe avec le Comité National de Lutte contre la traite des personnes et des pratiques assimilées. La Hotline et le centre servent également d’espace de conseil et d’orientation pour les jeunes en général.

Un site internet pour une dématérialisation et un large partage des résultats du projet

Le site internet www.laguineemonavenir.org a été créé pour dématérialiser les informations et archiver les contenus produits. Cette promotion se poursuit sur la page Facebook la Guinée mon Avenir qui compte à ce jour plus de 10.000 abonnés ; avec lesquelles un échange régulier a été entretenu à travers des publications ludiques et des challenges permettant le développement personnel et l’accompagnement vers la construction de son avenir.

Outre ces résultats, le projet OMEGA a servi de cadre à l’organisation de plusieurs séances de renforcement de capacité sur diverses thématiques, adressées à la couche juvénile. C’est notamment le cas d’une formation certifiante en Migration et Objectifs du Développement Durable, dispensée en mars dernier à 25 jeunes diplômés guinéens, en partenariat avec l’Institut Supérieur de l’Information et de la Communication de Kountia et le système des Nations Unies en Guinée. A moins terme, l’agence des Nations Unies chargées des migrations entend à travers le certificat « Migration et ODD », booster la production de contenu médiatique de qualité traitant des questions migratoires à l’intention des communautés locales. L’OIM ambitionne en outre d’inciter les étudiants guinéens et les enseignants chercheurs qui les accompagnent à donner davantage de place à la thématique dans leurs productions scientifiques. Par ailleurs, la formation de cette première cohorte pourrait dans les prochaines années, engendrer la création au sein de l’ISIC, d’un master exclusivement dédié à la Migration.

Comme point de conclusion du projet, il a été tenu une réunion virtuelle avec les membres du comité de pilotage, pour anticiper la durabilité de ces outils à travers des partenariats évidents notamment sur des projets similaires au niveau des organismes nationaux ou internationaux et d’autres démarches innovantes comme le sponsoring ou l’inscription dans le chapeau RSE au niveau du secteur privé.